La mémoire procédurale

La mémoire procédurale, c’est la mémoire qui est liée à la proprioception, sens qui a la particularité de s’appuyer sur la plasticité cérébrale.  Comme le disait le Pr J. Paillard (CNRS) : « L’automatisme, c’est le proprioceptif !« 

Toute activité qui implique un apprentissage repose sur la mémoire procédurale. Ce processus n’est possible que par la répétition, qui va permettre une amélioration de la précision spatiale et temporelle et une diminution de l’attention nécessaire à sa résolution, et donc son automatisation. Son but est d’économiser les ressources cognitives et de permettre la réalisation simultanée d’autres tâches.